Nos poissons


L’able de heckel est un cyprinidé d’un blanc étincelant qui se 
nourrit essentiellement à la surface de l’eau. Sa nourriture se 
compose d’insectes et de larves; Elle peut atteindre 5 gr pour 5 cm de long. Ce très petit poisson est une proie de choix pour les 
carnassiers et autres espèces des milieux aquatiques. En friture 
sa chair est très estimée .
La pêche de l’able est autorisée toute l’année, dans les eaux 
classées en deuxième catégorie.

L’ablette est un cyprinidé d’un blanc étincelant qui se nourrit 
essentiellement à la surface de l’eau, d’où la forme allongée de sa mâchoire inférieure. A la queue on observe une nageoire 
asymétrique très allongée dans sa partie inférieure. Sa nourriture se compose d’insectes et de larves; Elle peut atteindre 30 gr pour 15 cm. 
La pêche de l’ablette est autorisée toute l’année, dans les eaux classées en deuxième catégorie.   

La brème est un poisson répandu en Haute-Garonne. 
Elle vit en rivière et peut atteindre 4 kg et dépasser les 60 centimètres de long. Sa forme ovale rappelle celle d’un carpeau, mais sa parure d’écailles et la ligne latérale la distingue parfaitement. Sa peau est très visqueuse au toucher.  Sa nourriture se compose  de céréales, de mousse et de larves. Sa pêche est autorisée toute l’année, dans les eaux classées en deuxième catégorie.La bouvière est un poisson peu répandu en  Haute-Garonne, mais est bien représentée notamment dans le lac de Bidot. Elle peut atteindre 8 cm pour 10 gr. Sa forme ovale rappelle celle d’un carpeau, mais sa parure d’écailles peut être blanche, bleue ou rose. Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

Le pseudorasbora parva a été importé d’Asie.
Il a causé l’extinction de nombreuses espèces de  poissons.
Il se nourrit d’insectes, d’alevins et d’œufs de poissons.
Il est considéré comme un parasite qui concurrence les alevins  d’autres espèces de poissons en raison de son taux reproducteur   élevé. Il est hélas présent dans le lac de Bidot. Il peut atteindre 8 cm pour 10 gr.Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

La gambusia‑affinis. Originaire des États-Unis, elle a été introduite dans de nombreuses eaux douces des pays chauds pour lutter contre la prolifération des moustiques vecteurs du paludisme, car elle se nourrit de leurs larves. Ce petit poisson est présent dans le lac de Birazel. Elle peut atteindre 2 cm pour 1 gr.Sa pêche très difficile en raison de sa petite taille, est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie. 

Le vairon fréquente les courants et les eaux claires, se nourri de larves d’insectes de vers, de mollusques et de plantes aquatiques.  Il peut atteindre 8 cm pour 5 gr.Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

Le goujon est un cyprinidé à la robe dorée. il fréquente les courants de nos rivières. Sa nourriture se compose  de larves; Il peut atteindre 15 cm pour 30 gr.Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

Le rotengle est un cyprinidé différent du gardon car plus ovale avec des yeux dorés et certaines nageoires rouges. Sa nourriture se compose d’insectes, de céréales, de mousse et de larves; La première année il mesure 6 à 7cm, la deuxième 9 à 10 cm, son poids peut atteindre 1kg 500 pour 30 cm. Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

Le gardon est un cyprinidé  plus allongé que le rotengle et possède des yeux cerclés de rouge et des nageoires orangées. Sa nourriture se compose  de céréales, de mousse et de larves; La première année il mesure 6 à 7cm, la deuxième 9 à 10 cm, son poids peut atteindre 1kg 500 pour 30 cm. Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

La carpe commune est un cyprinidé qui possède une robe dorée parfaitement revêtue d’écailles. Elle se nourrit de larves, de vers, de céréales et parfois de petits poissons et fréquente le fond des rivières et des lacs. Son poids peut dépasser les 30 kg et plus de 1 m.Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

La carpe cuir est un cyprinidé qui possède une robe  revêtue écailles en ligne alignées le long de la nageoire dorsale. Le reste de son corps est parfaitement lisse. Elle se nourrit de larves, de vers, de céréales et parfois de petits poissons et fréquente le fond des rivières et des lacs. Son poids peut dépasser les 30 kg et plus de 1 m.Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

La carpe miroir est un cyprinidé qui possède une robe  revêtue d’énormes écailles en ligne. Elle se nourrit de larves, de vers, de céréales et parfois de petits poissons et fréquente le fond des rivières et des lacs. Son poids peut dépasser les 30 kg et 1 m.Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

La carpe miroir est un cyprinidé qui possède une robe  revêtue d’énormes écailles en ligne. Elle se nourrit de larves, de vers, de céréales et parfois de petits poissons et fréquente le fond des rivières et des lacs. Son poids peut dépasser les 30 kg et 1 m.Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

la carpe koi est un cyprinidé qui possède une robe  revêtue écailles rouges qui font la renommée de ce poisson qui peut peser plusieurs kilos et dépasser 60 cm.Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

Le carassin ou carpe à la lune, est un cyprinidé proche parent de la carpe, il pèse au maximum 2 kg pour 50 cm.Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

Le barbeau fréquente les courants, se nourri de larves d’insectes de vers, de mollusques et de plantes aquatiques. La première année il mesure 17 à 20 cm, adulte son poids peut atteindre 10kg pour 1 m. Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

La tanche se nourrit de larves, de vers, de céréales, fréquente le fond des rivières et des lacs. Adulte son poids peut atteindre 6 kg pour 60 cm. Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

Le chevesne ou chevaine ou encore cabot est un cyprinidé de forme allongée reconnaissable de part sa queue échancrée et symétrique et ses nageoires ventrales et anale rouges. Il se nourrit de larves, d’insectes de fruits, mais aussi de petits poissons.  La première année il mesure 5 à 8 cm, la deuxième 10 à 12 cm, son poids peut atteindre 4 kg et plus de 60 cm de long. Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

La vandoise ou siège est un cyprinidé de forme allongée reconnaissable de part sa queue échancrée symétriquement, bordée de noir à l’extérieur; Ses nageoires ventrales et anale sont blanches. Son museau est pointu. Elle se nourrit de larves, d’insectes .  Son poids peut atteindre 1 kg et plus de 40 cm de long. Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

Le toxostome ou sofie est un poisson qui a pratiquement disparu de l’ensemble des rivières de Haute-Garonne. Elle vit en rivière et peut atteindre 200 gr pour 25 centimètres de long. Sa forme allongée rappelle celle d’un chevesne, mais sa parure d’écailles moins brillante. Son museau possède un bourrelet caractéristique et sa peau est fragile au toucher car elle est enduite de peu de mucus. Sa nourriture se compose de mousse et de larves.Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

L’anguille est un poisson qui migre dans nos eaux à l’âge de 3 ans, lorsqu’elle mesure 60 à 80 mm on l’appelle alors « pibale ou civelle ». Elle vit le jour dans la vase et remonte la nuit pour chasser la petite faune, le petits poissons, les vers rouges et ce jusqu’à sa maturité sexuelle. Elle retournera alors vers l’océan pour se reproduire et mourir. L’anguille mesure 60 cm environ pour 1 kg 500.La pêche de ce poisson est autorisée du 1er mai au 30 septembre dans les eaux classées en deuxième catégorie, pendant les heures légales de la pêche en eau douce.

Le silure se nourrit principalement de larves et de poissons. Inconnu dans la législation pêche, il n’est pas classé nuisible, mais il est préférable après sa capture, de ne pas remettre à l’eau les plus gros sujets qui dépassent parfois 100 kg pour 2,50 m de long.De récentes études réalisées par l’ONEMA- Ecolab – « Etudes des interactions du Silure glane (Silurus glanis) avec l’ichtyofaune métropolitaine » apportent un éclairage nouveau sur l’impact relatif de ce poisson dans nos eaux. Dans des milieux aquatiques envahis de poissons chats ou d’écrevisses, les jeunes silures de moins de 20 kg exterminent quasiment ces poissons nuisibles, ce qui permet à toutes les espèces de se reproduire convenablement. Les pêcheurs le recherche de ce poisson exceptionnel et hyper-combatif, afin de se mesurer à ce géant dont la puissance est sans comparaison en eau douce. 
Au plan culinaire : lorsqu’il pèse moins de 10 kg, sa chair est appréciée et son gout rappelle celui de la lotte. Les gros silures doivent être découpés en darnes puis dégraissés.Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

La perche soleil ou japonaise, ou kalicoba se nourrit de la petite faune aquatique et de petits poissons, elle dévore aussi les œufs et les alevins. Cette espèce prolifère dans nos eaux, elle est classée nuisible ce qui interdit après sa capture de la remettre à l’eau. Son poids ne dépasse pas 100 gr pour 20 cm.Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie. 

L’écrevisse à pattes grêles (dite turque) (Astacus leptodactylusautochtone)L’écrevise à pattes blanches est protégée, sa pêche est interdite. Toutes les autres espèces d’écrevisses (de Louisiane, de Californie, américaine) peuvent se pêcher toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie, mais doivent être tuées sur place. Pour ces écrevisses là, il n’y a aucune taille minimale de capture.

Le poisson-chat possède 3 nageoires pourvues de pointes vénéneuses qui provoquent des démangeaisons pendant environ 20 mn. il se nourrit de la petite faune aquatique, de petits poissons, dévore aussi les œufs et les alevins. Cette espèce prolifère dans nos eaux, il est classé nuisible ce qui interdit après sa capture de le remettre à l’eau. Son poids dépasse parfois 2 kg pour 40 cm.Sa pêche est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie.

Le brochet fait partie de la famille des Ésocidés possède un corps très élancé avec une nageoire dorsale implantée très en arrière et une gueule en forme de bec. Il possède plus de 700 dents. Sa nourriture se compose essentiellement de poissons. La première année il mesure 5 à 8 cm, la deuxième 30 à 35 cm, dès la troisième année 40 à 50 cm, son poids peut atteindre 20 kg. ATTENTION La pêche de ce poisson est autorisée dans les eaux classées en deuxième catégorie du 1 janvier au dernier dimanche de janvier,et du 1er mai au 31 décembre avec la prise de 3 carnassiers maximum dont 2 brochets au plus.

Le sandre possède un corps dont les écailles sont zébrées de noir. Il possède deux nageoires dorsale et pectorales, dont la première est pourvue d’épines très redoutables. Il possède 4 dents plus développées que les autres, 2 en haut et 2 en bas de sa mâchoire. Sa nourriture se compose essentiellement de poissons de moins de 12 cm. En fonction de la nourriture du lieu où il vit, la première année il mesure 10 à 14 cm, la deuxième 30 à 35 cm, dès la troisième année 40 à 50 cm, son poids peut atteindre 15 kg, pour plus d’un mètre de long. ATTENTION La pêche de ce poisson est autorisée dans les eaux classées en deuxième catégorie du 1 janvier au dernier dimanche de janvier,                   et  du 1er mai au 31 décembre,
avec la prise de 3 carnassiers maximum .

La perche  Française possède un corps dont les écailles sont zébrées de noir. Il possède deux nageoires dorsale et pectorales, dont la première est pourvue d’épines. Sa nourriture se compose essentiellement de poissons et de larves. Ce poisson est souvent frappé de nanisme, mais certains individus peuvent atteindre 3 kg pour 50 cm. ATTENTION La pêche de ce poisson est autorisée dans les eaux classées en deuxième catégorie du 1 janvier au dernier dimanche de janvier,et du 1er mai au 31 décembre,
avec la prise de 3 carnassiers maximum .

Le black-bass ou perche noire est exclusivement carnassier. Son corps est plus trapu que celui de la perche, sa mâchoire inférieure dépasse sa mâchoire supérieure. Sa nourriture se compose essentiellement de poissons et de larves. Ce poisson peut atteindre 3 kg pour 50 cm. ATTENTION La pêche de ce poisson est autorisée dans les eaux classées en deuxième catégorie du 1 janvier au dernier dimanche de janvier,et et du 1er mai au 31 décembre,
avec la prise de 3 carnassiers maximum .

La truite arc en ciel est un salmonidé puissant et vif. Son poids peut atteindre 12 kg pour 1 m de long.La pêche de ce poisson est autorisée toute l’année dans les eaux classées en deuxième catégorie, il n’y a pas de taille minimale de capture exigée. 

La truite fario est un salmonidé puissant et vif. Son poids peut atteindre 12 kg pour 1 m de long.La pêche de ce poisson est autorisée du deuxième samedi du mois de mars jusqu’au troisième dimanche du mois de septembre. 

Le saumon de fontaine est un salmonidé puissant et vif. Son poids peut atteindre 2 kg pour 50 cm de long.La pêche de ce poisson est autorisée du deuxième samedi du mois de mars jusqu’au troisième dimanche du mois de septembre.